De Rien et de Tout
Aider les autres,c'est s'aider soi-même.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Derniers sujets
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier

GoYuB La Bonne Affaire
https://www.goyub.net/fr/frontend/pages/partnership?grid=103212
François Charron (Techno et Folies)
http://www.francoischarron.com/
cartes de voeux
http://www.joliecarte.com/
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Convertisseur youtubeMP3
http://www.youtube-mp3.org/fr
blagues aléatoires
Fibroact & Envolée Bleue du Québec
http://fibroact.wix.com/et-sfc-partenairesÀ visiter et à partager...Merci

Avancée majeure dans le dépistage du cancer du poumon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avancée majeure dans le dépistage du cancer du poumon

Message par Admin(LouiseB.) le Lun Sep 16, 2013 10:04 am

10/09/2013
QUÉBEC – Des chercheurs de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (l’IUCPQ) et de l’Université Laval participent à une avancée majeure dans le dépistage précoce du cancer du poumon, qui améliorera le taux de survie des patients.

Dans le cadre d’une étude pancanadienne d’envergure, les chercheurs de Québec ont contribué à la mise au point d’un nouvel outil clinique qui détermine avec précision, neuf fois sur dix, les lésions bénignes et malignes détectées par tomodensitométrie. Les résultats parus dans le New England Journal of Medecine devraient avoir un impact clinique immédiat dans le monde entier chez les professionnels de la santé. La recherche a été menée depuis 2008 auprès de plus de 2500 Canadiens fumeurs et ex-fumeurs ayant entre 50 et 75 ans. À l’IUCPQ (hôpital Laval), les travaux ont porté sur 421 patients. «Sur 100 fumeurs ou ex-fumeurs, la tomodensitométrie va révéler un taux de nodules au poumon de 70 %, dont la majorité sont bénins (dans 4 % des cas, il y a cancer). On demande alors des examens supplémentaires. En ciblant mieux les nodules cancéreux ou non, on évite de faire une panoplie d’examens inutilement», a expliqué le Dr Simon Martel, pneumologue à l’IUCPQ et investigateur principal de cette étude au Québec. Détection précoce Seulement à l’IUCPQ, les chercheurs ont ainsi pu déceler 21 cancers pulmonaires parmi les participants, dont 19 à un stade précoce, a souligné le Dr Martel. Le nouvel outil clinique permet de prédire avec une haute précision lesquelles des anomalies détectées nécessitent un suivi ultérieur, notamment une biopsie ou une chirurgie. Il faudra attendre quelques années avant que cette nouvelle méthode soit intégrée à un programme de dépistage du cancer du poumon bien structuré. Le cancer du poumon tue plus de 20 000 Canadiens annuellement. À l’IUCPQ, chaque année, entre 600 et 800 nouveaux cas sont diagnostiqués. La détection précoce permet un taux de survie à cinq ans de plus de 70%. «Le dépistage, c’est beau, mais il faut également insister sur l’abandon du tabagisme», a observé le Dr Martel.
avatar
Admin(LouiseB.)
Admin

Localisation : Québec,Canada

http://detoutetderien.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum