De Rien et de Tout
Aider les autres,c'est s'aider soi-même.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Derniers sujets
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier

GoYuB La Bonne Affaire
https://www.goyub.net/fr/frontend/pages/partnership?grid=103212
François Charron (Techno et Folies)
http://www.francoischarron.com/
cartes de voeux
http://www.joliecarte.com/
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Convertisseur youtubeMP3
http://www.youtube-mp3.org/fr
blagues aléatoires
Fibroact & Envolée Bleue du Québec
http://fibroact.wix.com/et-sfc-partenairesÀ visiter et à partager...Merci

Cancer du sein : pas assez de dépistages chez les plus jeunes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cancer du sein : pas assez de dépistages chez les plus jeunes

Message par Admin(LouiseB.) le Mer Sep 11, 2013 9:12 am

La majorité des cancers du sein survient chez des femmes âgées de moins de 50 ans n’ayant pas subi de mammographie régulière.

© iStockphoto

Faut-il généraliser les mammographies avant l’âge de 50 ans ? Il serait parfois trop tard à cet âge-là. La moitié des décès par cancer du sein se produit en effet chez des femmes de moins de 50 ans. Autrement dit chez les patientes qui n’ont pas été diagnostiqué assez tôt faute d’un dépistage, révèle une étude de la Harvard Medical School à Boston.
Les chercheurs américains ont suivi une cohorte de 7 300 femmes à qui on a diagnostiqué un cancer invasif entre 1990 et 1999. Au total 1700 femmes sont mortes d’un cancer dont 609 des suites d’un cancer du sein, rapporte Le Quotidien du médecin. La plupart d’entre elles n’avaient jamais eu de mammographie avant l’âge de 49 ans, l’âge auquel on a détecté la tumeur. Les femmes décédées d’un autre cancer se sont fait diagnostiquer leur maladie plus tard, vers l’âge de 72 ans.
Cette différence d’âge signifie que les mammographies devraient être réalisées plus tôt afin de repérer plus précocement le cancer du sein et en réduire la mortalité. 
"La nature biologique du cancer du sein chez les femmes jeunes est plus agressive alors que les cancers des femmes plus âgées tendent à être moins virulents, explique le Pr Blake Cady, de l’université de Harvard et co-auteur de l’étude, cité par Le quotidien du médecin. Cela suggère qu’un dépistage moins fréquent chez les femmes âgées mais plus fréquent dans cette population pourrait être plus justifié biologiquement et plus […] efficace".

Augmenter le dépistage chez les moins de 50 ans, l’idée a convaincu la présidente de la commission imagerie cancer du sein de la société américaine de radiologie, le Dr Barbara Monsees. "Les femmes de 40-49 devraient bénéficier du dépistage annuel", a-t-elle réagi.
Dépistage plus fréquent et risque accru de surdiagnostic
A l’approche d’Octobre rose, le mois de sensibilisation au dépistage organisé du cancer du sein chez les femmes de 50 à 74 ans, cette étude américaine devrait interpeller les pouvoirs publics.
Devrait-on généraliser le dépistage avant 50 ans ? Dans un tel cas de figure, se poserait un peu plus le problème du surdiagnostic du cancer du sein (des petites lésions localisées qui n’évoluent pas vers la maladie). En 2012 le surdiagnostic a concerné environ 10 % des cas, selon la Société française de sénologie et de pathologie mammaire, qui précise que cela ne doit pas remettre  en cause les bénéfices du dépistage organisé.
Avec 53 000 nouveaux cas estimés en 2011, le cancer du sein demeure le cancer le plus fréquent chez les femmes en France, selon l’Institut national du Cancer. Il représente 33 % des nouveaux cas de cancers chez la femme et il est également la première cause de mortalité par cancer chez la femme.
avatar
Admin(LouiseB.)
Admin

Localisation : Québec,Canada

http://detoutetderien.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum